Dans la bulle de Graham Beck

Dans la bulle de Graham Beck

Des bulles fines. Légères. Des arômes frais. Fruités. Les vins Méthode Cap Classique (effervescent sud-africain fait de la même manière qu’un champagne) signés Graham Beck sont synonymes de moments festifs. A Maurice en novembre à l’invitation d’Oxenham, Pierre de Klerk, winemaker, a dévoilé les deux nouveaux vins de la marque, le Bliss Nectar et le Bliss Nectar Rosé, nous conviant à un voyage gustatif et sensoriel au cœur d’un des domaines les plus réputés d’Afrique du Sud.

C’est à environ 10 km de la ville de Robertson, dans la province du Cap-Occidental, que feu Graham Beck a créé son domaine viticole en 1983. Il était connu comme le « South Africa’s Sparkling Wine King ». « A Robertson, nous avons un terroir unique qui se caractérise par ses dépôts calcaires naturels. Le calcaire assure un pH bas et une acidité naturelle, ce qui est idéal pour les bulles. Le climat est également optimal avec une brise rafraîchissante les après-midis qui vient compenser la chaleur du matin », indique Pierre de Klerk.

Le premier vin Méthode Cap Classique de Graham Beck a vu le jour en 1991. Aujourd’hui, la collection Graham Beck Méthode Cap Classique comprend du Brut, Brut Rosé, Bliss Nectar Rosé, Bliss Nectar (pour la version non millésimée) et du Blanc de Blancs, Pinot Noir Rosé, Brut Zero et Cuvée Clive (pour les millésimés). Deux cépages classiques sont utilisés pour ces vins effervescents : le Chardonnay, gage de finesse et d’élégance, et le Pinot Noir, qui apporte complexité et longueur en bouche. « Plus de 75 % des fruits proviennent de notre domaine. La cueillette se fait uniquement à la main, chaque grappe est soigneusement sélectionnée. Les raisins sont ensuite transportés à la cave où ils commencent leur parcours de vinification », explique le winemaker.

Pressurage des grappes entières, fermentation primaire dans des cuves en acier inoxydable, blending… Ces premières étapes franchies, place à la seconde fermentation en bouteille – bouteille qui se retrouvera sur les étagères de vos magasins. Les levures transforment alors le sucre en alcool. Le gaz carbonique est produit. Mais il reste piégé dans le contenant et se dissout dans le vin. Ce n’est qu’une fois la bouteille ouverte qu’il pourra s’échapper, sous forme de bulles. Comment déterminer la qualité globale du vin ? Plus la mousse ou la bulle est fine et délicate, meilleur sera le breuvage. Une bouteille de 750 ml, une fois ouverte, contient en moyenne 49 millions de bulles…

Après la fermentation alcoolique, a lieu la maturation sur lies. Les lies sont constituées des levures qui se sont multipliées dans la bouteille et ont formé un dépôt. A la fin de la seconde fermentation, les levures meurent et se décomposent progressivement. Cela libère des molécules qui vont interagir avec celles du vin. C’est durant ce processus que le vin développe son caractère unique, sa texture et sa complexité. La durée de l’élevage sur lies varie : 15 mois pour les non millésimés, 48 mois pour les millésimés.

« Depuis 2016, Graham Beck se consacre exclusivement à la production de Méthode Cap Classique. On utilise le même procédé original de fermentation en bouteille que celui utilisé par les Français pour la fabrication du champagne », souligne Pierre de Klerk, qui ajoute que ce marché est en pleine expansion. Graham Beck exporte plus de 50 % de sa production vers une quarantaine de pays. Maurice est le sixième plus gros marché d’exportation de Graham Beck, avec 60 %, derrière les Etats-Unis (87%) et le Royaume-Uni (81%).

« La collection Graham Beck rivalise avec les champagnes, et est un best-seller à Maurice. Il y a un bon rapport qualité-prix. On peut réaliser des cocktails et concevoir tout un menu avec ces vins », déclare Mervin Appadoo, sommelier conseil à Oxenham. Le Graham Beck Méthode Cap Classique Brut, tout en fraîcheur et finesse, accompagnera parfaitement un tartare de langoustine ; les Bliss Nectar, au parfum délicat et à la texture onctueuse, sont idéals pour une pause gourmande avec tartes aux fruits ou chocolat. Quant au Pinot Noir Rosé, plus complexe, on peut l’associer avec une viande blanche agrémentée d’une sauce légère. A servir frais !

Une petite histoire de célébrités…

Le Graham Beck Brut a été choisi par Nelson Mandela lors de sa cérémonie d’investiture, en 1994. Michelle et Barack Obama ont également porté leur choix sur un Graham Beck lorsque ce dernier a accédé aux plus hautes fonctions. Le Blanc de Blancs a, lui, été servi lors du mariage de la princesse Madeleine de Suède. Et le Brut NV a séduit les papilles du prince Harry et de ses invités lors d’un dîner de gala visant à collecter des fonds.

blog comments powered by Disqus