07 Nov 2022

« Zepol kont zepol » pour une flotte en forme

Nos véhicules sillonnent l’île toute la journée pour assurer la distribution. S’ils ne sont pas bien entretenus, c’est le business qui en pâtit. Naden et Ashok ont mission de veiller à la « bonne santé » de la flotte d’Oxenham. L’un est chef mécanicien et l’autre, le doyen de nos chauffeurs. Parce qu’ils considèrent ces véhicules un peu comme les leurs, ils font leur travail avec passion. Ces 30 dernières années, pas un jour ne s’est passé sans que, zepol kont zepol, ils ne se soient attelés à vérifier ensemble l’état d’un camion.

Naden Veerasamy était encore un « gamin », dit-il, quand il a commencé à travailler à Oxenham. C’est si loin que les mots et les souvenirs se bousculent. Il y a les débuts à la rue Harris, à Port-Louis, où Oxenham avait ses quartiers avant de déménager à Phoenix en 1989. « Mo finn koumans travay dan garaz mo tonton. Kan mo finn koumanse kot Oxenham se sef mekanisien ki ti la avan ki finn aprann-mwa sa metie-la. Mo finn grandi profesionelman ek personelman. Oxenham se kouma mo deziem lakaz ek mo deziem fami », confie-t-il.

Le rôle de Naden et son équipe est de s’assurer que les véhicules sont en bon état et peuvent rouler en toute sécurité. Mais son champ d’activité ne se limite pas au garage. Naden touche un peu à tout. « Mo kapav okip loto, kamion, forklif, me osi bann masinn ki fabrik kapsil, ki lav boutey, ouswa zenerater nou lizinn… » Pour lui, la spécificité d’Oxenham tient à l’ambiance familiale et l’entraide. « Si ena kit problem, tou dimounn met latet ansam pou amenn enn solision, mem Misie Brian. Si bizin al anba kamion li pou fer li ! Letan mo ti fek koumanse, sa ti bien etonn mwa kan Misie Clifford nou ansien direkter ti ape fabrik bann kapsil divin limem », indique-t-il.

Ashok, lui, est un modèle en éco-conduite. Sa devise : « Tipa tipa, tikou tikou, touy loulou ! », autrement dit, « pour aller loin, il faut ménager sa monture ». C’est son camion qui consomme le moins d’essence : Rs 3 au kilomètre ! Comment fait-il ? « Ou bizin get masinn-la kouma dir li pou ou ek pa roul brit ! »

Ashok est sur la route depuis plus de 30 ans. Entré chez Oxenham en 1978, comme Factory Worker, il a enchainé les boulots, passant d’opérateur à laveur de véhicules, jusqu’à prendre le volant. Aujourd’hui, il assure, dès 5h45, le transport des travailleurs avant de livrer les produits aux supermarchés et hôtels toute la journée.

« Mo’nn roul enn kamion pandan 10-an. Kan mo’nn kit li, li ti ankor ‘genuine’ : tou so bann pies ti dorizinn, » dit-il fièrement. « Touletan, mo finn touzour konsider kamion-la kouma dir li ti pou mo-mem. Mo vey tanperatir, delwil, larou, mo gard mo kamion prop, li inportan pou kapav al lwin avek li. Kan roule, pa exazere, koup volan dan gos dan drwat, pez akselerater. Les-li al normal, mem vites toultan. »

Agé de 64 ans, Ashok n’est pas pressé de prendre sa retraite. « Mo lasante bon. Partou kot mo ale, bann-la touzour ed mwa. Zot pa fer regardan. Ninport ki problem, bann ‘managers’ touzour konpreansif. Isi, nou enn sel… » Et même si la route est de plus en plus stressante, il s’y fait. « Fode pa prese. Parfwa, ena bann latet brile lor sime. Plito ou pran lerer la pou ou, mem si ou pa an-tor. » Mais quand viendra l’heure de s’arrêter, il partira reconnaissant, dit-il. « Mo’nn resi fer mo zanfan arive. Mo’nn fer progre. Mo’nn zwenn boukou etranze ki finn fer mwa dekouver lezot pei ek mo finn gagn rekonpans. »

Chez Oxenham, nous sommes tout aussi reconnaissants d’avoir pu compter sur de tels travailleurs exceptionnels!

As-tu aimé cet article ?

Donne-le une note

Articles les plus récents

« Zepol kont zepol » pour une flotte en forme

Nos véhicules sillonnent l’île toute la journée pour assurer la distribution. S’ils ne sont pas bien entretenus, c’est le business qui en pâtit. Naden et Ashok ont mission de veiller à la « bonne santé » de la flotte d’Oxenham.

En savoir plus

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Abonnez-vous à notre newsletter