05 Apr 2022

Qui est Vicky Thummiah?

D’Angers, en France, à la boutique du Connoisseur, Ile Maurice. Environ 9,486 km. Sacré itinéraire pour Vicky Thummiah, sommelier conseil et désormais représentant commercial d’Oxenham. Lorsqu’il évoque son métier, deux mots reviennent régulièrement: passion et confiance. Retour sur le parcours aux excellents états de service de Chitrassen Thummiah, ou tout simplement, Vicky…

S’il n’avait pas entrepris des études en gestion de l’hôtellerie, Vicky aurait probablement été comptable ou maçon. Mais c’est en suivant les traces de son grand frère, Ritesh, qu’il s’inscrit à l’École Hôtelière Sir Gaëtan Duval. Après deux ans, en septembre 2010, il s’envole vers d’autres horizons pour décrocher une licence professionnelle à l’Université d’Angers. C’est au cœur du Val de Loire, et inspiré par la douceur angevine et la riche gastronomie française, que Vicky se découvre une passion pour le monde du vin.

Tout se jouera durant une sortie avec ses collègues sur la célèbre route des vins d’Angers-Saumur, lors de la journée du Beaujolais nouveau. « J’ai travaillé dans l’une des plus célèbres brasseries d’Angers, Le Pub du Ralliement, et c’est à travers Michaël, mon ancien patron, que je décroche un stage dans le vignoble au Domaine Richou qui n’existe plus à présent », raconte Vicky avec nostalgie. Un coup de fil plus tard, il rejoint la maison viticole où il lui a fallu être un peu couteau suisse : plantation des vignes, vendanges, vinification, mise en bouteilles et commercialisation. C’est alors décidé : pour lui, ce sera le vin.

Si les vignobles d’Angers, les voyages et les rencontres ont rythmé son parcours et affiné son palais, Vicky n’en reste pas moins attachée à son île et surtout à sa famille. À son retour à Maurice en 2014, le jeune sommelier revient avec toutes les connaissances et expériences acquises de la culture du vin et de la cuisine française, dans ses bagages. « Je n’avais qu’une hâte, rejoindre un caviste local, même si le vin venait tout juste de prendre de l’ampleur ici. Je pense que ce sont les jeunes qui rentrent au pays après leurs études ou un séjour à l’étranger, qui transmettent la culture du vin à leur entourage », précise Vicky.

Passionné, curieux et jovial, il devient sommelier conseil à la boutique Le Connoisseur en 2014. Qu’il s’agisse de déceler l’accord parfait avec un client, ou de la coordination des évènements où les services de la boutique sont requis, Vicky fait ses preuves et suscite la confiance de ses clients et de ses collègues. « Après quatre ans à la boutique, j’ai saisi l’opportunité de devenir commercial, car j’aime aussi la proximité avec nos clients du secteur hôtelier. Etre à l’écoute, aider à la planification des cartes, ou l’organisation de leurs évènements, sont des aspects du métier qui me passionnent tout autant », explique Vicky.

Aujourd’hui, il sillonne les routes pour aller à la rencontre des responsables de la restauration des établissements hôteliers qui bénéficient de ses talents de sommelier, de formateur et surtout de son savoir et de sa passion œnologique. « Je m’estime très chanceux de tout ce que j’ai pu vivre chez Oxenham. Et plus particulièrement, je suis heureux des relations avec mes collègues, notamment Lovin et Mervin, et tous nos clients. Grace à ce métier, j’ai beaucoup appris sur moi-même et j’espère que ça va durer encore longtemps », conclu-t-il.

Portrait Chinois

Ta motivation…
Le relationnel avec les clients
Un vin…
Un vin rouge complexe
Un plat…
BBQ
Une philosophie de vie…
Le respect de la nature
Une chanson…
‘Something just like this’ de Coldplay
Une expression…
Ayo bondie ! Tellement que mon fils la répète.

As-tu aimé cet article ?

Donne-le une note

Articles les plus récents

Quarterly Box, un coffret rempli d’avantages

Si vous êtes un dégustateur curieux et un amateur de surprises, notre Quarterly Box vous ravira. Dans ce coffret, vous trouverez chaque trimestre une sélection exclusive de grands vins. Mais la Box, c’est bien plus que ça ! Découvrez 5 bonnes raisons de vous abonner.

En savoir plus

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Abonnez-vous à notre newsletter