Comment conserver une bouteille de vin entamée

Comment conserver une bouteille de vin entamée

Vous avez débouché une bouteille et vous ne l’avez pas terminée ? Dans quelles conditions conserver ce reste de vin pour garder sa qualité ? Conseils et astuces des sommeliers d’Oxenham.

Un bouchon adapté

Au contact de l’air, le vin s’oxyde : ses arômes évoluent, sa robe se ternit. Il finira par tourner au vinaigre, sauf s’il est riche en alcool ou en sucres. Il doit donc être protégé de l’air ambiant. Refermez votre bouteille entamée le plus rapidement possible après le service.

Vous pouvez utiliser le bouchon d’origine : cela permettra de ralentir à court terme le processus d’oxydation sans toutefois empêcher l’air de circuler dans la bouteille. Veillez à ne pas remettre le bouchon à l’envers, la face extérieure pouvant avoir été contaminée.

Vous pouvez aussi vous munir d’un bouchon à vin spécial, qui préserve mieux la fraîcheur et les qualités organoleptiques du vin, ou d’une pompe à vide, constituée d’un bouchon à placer sur le goulot de la bouteille et d’une valve pour évacuer l’oxygène.

Pour le champagne, il existe des bouchons hermétiques adaptés au goulot de ces bouteilles et qui permettent de préserver le gaz.

Quant à la petite cuillère en argent qu’on glisse dans le goulot, oubliez ! C’est un mythe !

A l’abri de la lumière

Savez-vous pourquoi la plupart des bouteilles des vins de garde et des champagnes sont teintées ?  Parce qu’avec la lumière, source de chaleur, les vins pâlissent et s’éventent.

Il est donc important, que la bouteille soit entamée ou encore bouchée, de la conserver à l’écart de toute source de chaleur (soleil, four, micro-ondes).

Optez pour un placard, une pièce fraîche ou non éclairée. Vous pouvez aussi placer votre bouteille de vin au réfrigérateur et la sortir quelques heures avant de la boire.

Avantage au rouge !

En règle générale, les vins rouges se gardent plus longtemps que les vins blancs grâce aux tanins. Même si l’acidité des blancs influe positivement sur la durée de conservation, ils sont plus sensibles à l’oxydation que les rouges. De même, les vins naturels, sans soufre (qui est un antioxydant), ne tiendront pas longtemps.

Une bouteille de rouge est bonne à consommer jusqu’à 5 jours après ouverture, contre 3 jours pour un vin blanc. Cela se corse un peu pour le champagne et le crémant. Avec le temps, les bulles disparaissent. Ils se conservent 2 à 3 jours au frais.

Les vins dits de garde, et plus particulièrement les vins rouges puissants riches en alcool et en tanins, ont une plus longue durée de conservation. De même, les vins liquoreux ou moelleux sont moins vulnérables grâce à leur forte concentration en sucre et en alcool.

En somme, la durée de vie d’une bouteille de vin ouverte dépend de nombreux facteurs : le type de vin, ses caractéristiques, la température, la luminosité, les conditions de stockage… Mais avant tout, c’est le goût personnel qui détermine si un vin est « trop oxydé ». La meilleure façon de déterminer si un vin est encore bon, c’est de le goûter !

blog comments powered by Disqus