06 May 2022

Divine se réinvente après dix ans !

Le bon artisan aime par-dessus tout peaufiner son oeuvre, l’affiner, l’améliorer… Cédric, notre œnologue, a travaillé de longs mois à revoir la recette de Divine, le vin à base de litchis créé par Oxenham il y a dix ans. Il a décliné la gamme en trois variétés, des vins équilibrés et légers où le litchi s’exprime de différentes façons. Mervin, notre sommelier, vous invite à les découvrir.

Le Divine Off Dry

Si vous aimez le Chenin blanc, vous adorerez ce Divine. Très sec en début de bouche, notre off dry s’attendrit légèrement en milieu de palais et présente une finition lisse, douce et fruitée. Un vin croquant qui, en plus du soupçon de saveur de rose qu’apporte le litchi, a des arômes de fruits à chair blanche, le melon, la pomme…

Pour équilibrer la légère acidité de ce vin de litchis, notre sommelier a choisi du fumé et du gras. Il suggère d’accompagner le Divine Off Dry d’une salade composée de marlin fumé, de chèvre frais et de cœur de palmiste, qui soulignera la belle minéralité, le côté « terroir », du vin. Mais les épices se marient également bien avec l’off-dry. Notre suggestion : le Salmis d’ourite de Freddo’s, disponible en surgelé chez Le Connoisseur.

Le Divine Sparkling

Il a le soyeux d’un champagne et la vivacité d’un brut ! Plein et long en bouche, le Divine Sparkling s’ouvre sur des notes très légères de litchi et de citron vert. La finesse de ses bulles et sa robe étincelante lui donnent une grande élégance et en font le parfait allié des moments festifs.

Ce « sparkling » pauvre en sucres trouvera tout à fait sa place au cours d’un déjeuner d’été. Il s’accorde parfaitement avec un tartare de saumon aux herbes fraîches, qui viendra arrondir l’astringence propre au brut. Avec sa note acidulée, qui apporte une sensation de fraîcheur et stimule le palais, il décuplera les saveurs d’un plat épicé, par exemple un curry de poisson et bringelles. Le Divine Sparkling fait un également un super « sundowner » : façon kir royal, glissez-y un peu de liqueur de pêche, de cassis, ou un soupçon de Cointreau.

Le Divine Semi-Sweet

La teinte rosée, douce et translucide, de sa robe traduit parfaitement les qualités de ce vin. Bien équilibré, mi-doux, mi-sec, avec une fin de palais agréable et une texture ronde, il vous réserve une explosion de notes de litchis, toutes en subtilité.

Le Divine Semi-Sweet est d’une grande polyvalence. Vous pouvez le servir avec un plateau de grillades de fruits de mer, accompagné de patates douces cuites au four. Le bon goût iodé de ce plat se combinera parfaitement avec les notes légèrement sucrées du vin. Si vous souhaitez faire encore plus local, allez-y pour un rougaille poisson salé, lentilles noires et achards maison. C’est encore mieux avec la fraicheur acide de la pomme d’amour.

Un vin qui se déguste à toute heure de la journée, il sera agréable avec des fruits frais, en toute simplicité, ou en « sprintzer ». Il suffit de l’allonger avec du soda en respectant bien le ratio 3 pour 1, trois doses de vin pour une d’eau. Vous pouvez aussi l’essayer en Aperol Spritz : 6 cl de Divine Sparkling, 4 cl d’Aperol et 2 cl d’eau gazeuse. Avec une écorce d’orange et trois glaçons, votre cocktail sera du plus bel effet.

As-tu aimé cet article ?

Donne-le une note

Articles les plus récents

« Zepol kont zepol » pour une flotte en forme

Nos véhicules sillonnent l’île toute la journée pour assurer la distribution. S’ils ne sont pas bien entretenus, c’est le business qui en pâtit. Naden et Ashok ont mission de veiller à la « bonne santé » de la flotte d’Oxenham.

En savoir plus

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Abonnez-vous à notre newsletter