Sur les routes du Cap

Sur les routes du Cap

Western Cape, Stellenbosch, Constantia... Suivez Melissa Doger de Spéville sur sa route des vins. 

Responsable des Ventes et de la Communication chez Oxenham, Melissa s’en est allé, à quelques semaines des fêtes de fin d’année, à la découverte des dernières cuvées de ses fournisseurs, quelques-uns des domaines les plus emblématiques d’Afrique du Sud. «Certains vins, rares, sont difficilement accessibles. Il faut aller les goûter, les découvrir. Et puis, les goûts des Mauriciens évoluent, se sophistiquent. Ils demandent de nouvelles saveurs. Il faut aller chercher de quoi leur plaire», dit-elle.

La route des vins de Melissa commence dans la région de Simonsberg, par le domaine de Marianne, à 1 h 30 de Cape Town. Son propriétaire, Christian Dauriac, originaire de Bordeaux où il possède des vignobles renommés, est tout heureux de faire goûter le millésime 2016. Les vins de Marianne ont plutôt la cote en hiver. Or, celui-ci, frais et léger, semble adapté à l’été. Au royaume du rouge, c’est le sauvignon blanc qui a séduit Melissa. Il est vieilli dans un baril d’acacia, parfumé, très agréable.... 

A un jet de pierre, c’est Delheim. Retrouvailles émues avec les Sperling, légende du vin sud-africain et vieux amis. Si c’est le shiraz de Delheim qui a fait son nom, c’est le Gewürztraminer qui retient l’attention de Melissa. Elle le « edécouvre» accompagné d’un cupcake cheese-cream citron au buchu. «Le tasting vin-cupcake, c’est l’attraction de la maison et une idée très originale. «En accompagnement avec un foie gras en apéro, ce vin se révèle tout aussi fabuleux. L’acidité est bien équilibrée avec la sucrosité», dit-elle. Le Connoisseur a accueilli le Gewürztraminer 2017 et à cette autre découverte, le Chenin Blanc Wild Ferment en décembre dernier.

 

 

Un peu plus loin, le célèbre canon qui prévenait naguère les fermiers de la région de l’arrivée des bateaux accueille les visiteurs à l’entrée de Kanonkop. Renommé pour son pinotage, classé dans le haut de gamme des vins d’Afrique du Sud, Kanonkop est apprécié à Maurice, raison pour laquelle il faut rapporter plus de millésimes rares. Même démarche chez Rupert & Rothschild, dont le Baronness Nadine, aux arômes de citronnelle et noix de macadamia, est très demandée. Accompagnée d’un carpaccio de kudu, dans le restaurant hautement prisé de la marque, la négociation a abouti.

 

 

Direction Saxenburg Wine Farm, rendez-vous des amateurs de shiraz, à vingt minutes du Cap. Tenu par Fiona et Vincent Bührer, d’origine suisse, le vignoble est un des plus anciens d’Afrique du Sud. C’est le lieu de naissance du Guinea Fowl, un assemblage bien installé dans nos habitudes et qui sera rejoint par le Guinea Fowl Chenin blanc, nouvellement lancé. Le Connoisseur osera la gamme supérieure: le Triple S, le plus Select des Saxenburg, un shiraz bien équilibré, épicé, long en bouche, avec des tanins très fins. 

Chez De Grendel, à Durbanville Wine Valley, c’est le coup de cœur pour le Rubaiyat 2015. Gouleyant, gourmand, avec beaucoup de structure, un tanin souple, il va nourrir le souvenir d’un moment exquis, avec le steak de springbok et la spectaculaire vue sur Table Bay qu’offre le luxueux restaurant du domaine. Grande famille d’Afrique du Sud, les Graff de De Grendel perpétuent une tradition viticole depuis quatre générations. Il y a quelques années, le domaine s’est essayé au cidre : le Three Spades, fabriqué à partir de pur jus de pomme de Cérès. Et hop, il est dans le panier de Melissa.

 

 

Comment ne pas s’arrêter à Walker Bay, sa région préférée, celle du pinot noir. A l’extrême sud du pays, Hamilton Russel Vineyards baigne dans la fraicheur de la vallée Hemel-en-Aarde et du vent marin. La propriété regroupe deux autres domaines viticoles, Southern Right, la marque à la baleine, et Ashbourne, dont le sauvignon fait fureur. Six ou sept dégustations, des petites histoires sur les caprices du temps, et on se donne rendez-vous à Maurice. Car il y en a qui viennent souvent en visite, comme Bellingham, le partenaire historique, et aussi Bouchard-Finlayson, dont le fameux Hannibal est un régulier de nos fêtes, Thelema, Ernie Ells...

Un vin de dessert pour la fin ? Melissa le trouvera à Constantia, à 15 minutes du Cap. Constantia, c’est une dizaine de domaines. Un saut chez Steenberg d’abord, qui respire l’extrême raffinement, dans la décoration, le restaurant, les mets, les vins. Là, on fait connaissance car le domaine vient de rej oindre les caves de Le Connoisseur. De Buitenverwachting, Le Connoisseur a tous les sauvignons, spécialité du lieu. Sonnoble late harvest, le Buitenverwachting 1769 Muscat, se révèle « beyond expectation », promesse du domaine. Fortement recommandés par le maître des lieux, unMeifort rouge et un Christine, qui tiennent tous deux le haut de l’affiche dans les compétitions internationales, séduisent la visiteuse.

La tournée du Cap s’achève avec une belle sélection pour les fêtes et des souvenirs émus de moments d’amitié. Le Connoisseur pourra honorer la promesse faite aux grands amateurs et collectionneurs, celle de les surprendre chaque trimestre avec des vins d’exception, dans une Quarterly Box. «Un engagement qu’on ne peut tenir qu’en voyageant... », dit Melissa.

blog comments powered by Disqus